AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jolan Howling - I'm doomed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jolan Howling

avatar
- Loup Solitaire -
❧ Lettres : 8
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Shiya


MessageSujet: Jolan Howling - I'm doomed   Mar 20 Sep - 9:38

Jolan Howling

- Qui, de l' homme ou du loup, l' emporte en cruauté. -

❧ Nom : Howling ❧ Prénom : Jolan ❧ Surnom(s) : Aucun ❧ Age : 28 ans ❧ Espèce : Loup transformé en homme ❧ Lieu de naissance : Au coeur des forêts de Dunaras ❧ Localisation actuelle Ormbrave ❧ Métier : Ermite pas tibulaire mais presque❧ Statut civil : Solitaire ❧ Dans les histoires je suis : Le Grand Méchant Loup ❧ Je ressemble à : Tyler Hoechlin
Jolan a la réputation d'être un poil asocial. Vivant à l'écart du centre du ville, au plus près des bois ceignant la cité, il est difficile de le croiser. Peu de personnes ont échangé des paroles avec lui et depuis son arrivée, le loup n'a pas fait grand chose pour tisser des liens avec les autres. Méfiant comme une bête sauvage, il prend beaucoup de temps à observer les autres restant sans cesse sur ses gardes. De l'animal, il a gardé beaucoup de caractéristiques comportementales. Jolan est possessif et territorial, son grand sens de l'observation lui révèle quand un tiers a osé toucher ou user de ses affaires et le terrain qui ceint sa petite maison est régulièrement arpenté par lui-même pour veiller à ce qu'aucune intrusion intempestive n'ai lieu ou n'a eu lieu. Ancien grand prédateur carnivore, Jolan est resté un formidable chasseur, toutefois, l'intelligence humaine qu'il a développe l'amène à être régulièrement sournois, les stratégies de chasse d'antan deviennent des plans élaborés où sa patience légendaire fait des "merveilles". Bien qu'il ai été victime d'une trahison, d'un abandon et qu'il ai développé une personnalité rancunière toute humaine, Jolan reste un être qui sera extrêmement loyal à celui qui parviendra à s'imposer à lui. D'ailleurs, du loup, il a également conservé cette nature violente faisant que les liens ne se tissent qu'en se mesurant à l'autre, Jolan est donc quelqu'un d'impétieux et bagarreur.
De l'humain, il a appris la détermination, car, si le loup agissait par nécessité, l'homme agit pour atteindre un but et lorsque Jolan s'en est fixé un, il est difficile de le lui ôter de l'esprit. Si la sagesse du loup doué de parole était acceptable du fait de cette apparence animale, dans une bouche humaine cela passe facilement pour de l'arrogance, l'être avisé et perspicace devient alors un homme autoritaire presque catégorique
Jolan se perçoit comme un hybride, incapable d'abandonner définitivement sa peau de loup et d'accepter pleinement sa carcasse humaine. C'est un être torturé, repentant, parlant peu de son passé, brûlant de se venger du Maître et d'obtenir le pardon du Chaperon Rouge.

Mes petits Secrets
Jolan est un accro du café, plus encore depuis qu'il est arrivé à Ormbrave, celui de Fairyland lui semble être du petit lait en comparaison. Il a également découvert la cigarette et, comme la nicotine calme sournoisement les nerfs des fumeurs, il y trouve un certain réconfort. Il s'enfonce souvent dans les bois pour une partie de chasse en solo. Il revient rarement avec du gibier. Ce qui intéresse Jolan dans ce loisir, c'est se rendre invisible pour sa proie, être capable de prédire son prochain mouvement, savoir qu'à un instant précis, il tient une vie dans son viseur et qu'il est le seul à décider de son sort. Jolan déteste qu'on touche à ses affaires. Dans ce cas, il vaut mieux avouer et faire profil bas. Jolan a horreur des mensonges. Jolan ne parle jamais de son passé ou de sa famille (s'il y a seulement une!) ou de sa vie à Fairyland et bien qu'on pourrait croire que ces sujets le fassent sortir de ses gonds, c'est une réaction toute autre qui se produit. Jolan se mure instantanément. Silencieux. Immobile. Inerte. Peu importent les obstacles, Jolan ne se laisse jamais abattre. Il préfèrera se défoncer le crâne en essayant de s'échapper plutôt que de s'avouer vaincu. Il semble connaître le prix du sacrifice et cela ne l'effraie pas. Ou plus. Il semble n'avoir plus que sa peau à perdre. Il dort horriblement mal et peu, fait d'atroces cauchemars.   Il se fie généralement à son premier avis et se remet difficilement en question. Quand Jolan vous a dans le nez, c'est pour longtemps...très longtemps et le pardon n'est pas une chose qu'il accorde facilement. Jolan doit être l'un des rares habitants d'Ormbrave qui peuvent se vanter de connaître la ville et ses environs comme leur poche. Même aveugle, désorienté et par une nuit sans lune, il serait capable de retrouver tranquillou son chemin pour rentrer chez lui. Un sens de l'orientation typiquement animal qu'il a conservé malgré sa transformation. Le Grand Méchant Loup ne l'était pas tant que cela mais c'est une toute autre image que le monde en a gardé. Cela dérange-t-il Jolan? Ca le fait grincer des dents, mais il ne lutte pas contre cette image qu'on a de lui. Les loups ont toujours eu mauvaise réputation que cela soit ici ou à Dunaras. Evidemment, Jolan déteste la couleur rouge. Mais réellement. En porter sur soi, c'est l'assurance de voir son comportement à votre égard changer du tout au tout.
Interview
❧ Ce que je pense du bien et du mal : Je découvre ces notions en même temps que mon humanité. Lorsque l'on est un animal, aussi conscient l'ai-je été, on ne s'interroge pas sur la portée de nos actes, on vit dans un éternel présent. Mais même à l'heure actuelle, je suis bien placé pour dire que les choses ne sont jamais figées et que l'on ne peut se résoudre à ne suivre qu'une seule route, à ne voir que d'un seul côté de la lorgnette. Le bien et le mal existent dans ce monde, à parts égales, c'est ce que nous décidons qui font qu'il est meilleur ou pire.
❧ Ce que je pense de la Magie : D'après les lois physiques qui régissent la Terre, je suis une créature magique...un loup doué de parole métamorphosé en humain. En cela, j'ai vu à quel point la magie peut être une arme terrible et dangereuse contre laquelle on ne peut rien, face à laquelle on se trouve aussi démuni qu'un lapin qui vient de naître. Je m'en méfie comme de la peste dorénavant...la magie, les jeteurs de sorts de tout acabit.
❧ Ce que je pense des aventures : J'ai vécu pas mal d'épisodes durant ma vie de quadrupède. Des épisodes que je regarde maintenant avec un regard neuf et critique. Est-ce-que je souhaite émailler ma vie d'homme avec ces dernières? Peut-être mais j'opterais pour des partenaires plus fiables que le Maître.
❧ Ce que je pense d'Ormbrave et ses Langues Magiques : J'ai eu du mal à m'habituer à ma peau d'homme. Je m'habitue mal à ma peau de terrien. Les choses sont encore plus différentes dans ce monde que dans le mien, certains rites m'échappent complètement et d'autres m'indiffèrent. Quand aux Langues...je pense à ce pauvre infortuné qui a pris ma place et se retrouve paumé au beau milieu d'une forêt enchantée. J'espère qu'il s'en sort. Un humain, c'est pas bien solide.
❧ Déjà entendu parler de l'autre continent ? Ce que j'en pense : Nimiel? Je n'y ai jamais les pieds mais je sais qu'il y a une reine rouge là-bas. L'amour que je porte à cette couleur ne me tente pas à y aller...étrangement.

- Qui se cache derrière ce merveilleux personnage -

Je m'appelle Noëlle, j'ai du kilomètre au compteur, je suis esclave dans un restaurant traditionnel et je viens de France, des Hauts de France sivouplé. J'ai trouvé le forum via PRD et je le trouve ressuscité. Pour finir, je dirai : vivement les vacances --".

Spoiler:
 


Dernière édition par Jolan Howling le Jeu 29 Sep - 16:38, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jolan Howling

avatar
- Loup Solitaire -
❧ Lettres : 8
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Shiya


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mar 20 Sep - 9:39

Mon Histoire

- “Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.” -


La légende prétend que le premier né de la septième portée de la louve dominante de la Meute Amarok qui évolue en plein coeur de la forêt enchanté de Dunaras peut naître doué de parole. Aithirne est un mage de la Nature, quelqu'un qu'on qualifierait de "druide" dans notre monde réel, et les légendes ne lui sont pas étrangères. Toutefois, il est bien éloigné de l'image que l'on a d'un tel mage près de la Nature. Cruel, ambitieux, extrêmement territorial et possessif, sournois et manipulateur, il s'est mis en tête de posséder le familier parfait, à savoir l'une de ces créatures bien trop rares et à l'intelligence vive. C'est sans réelles difficultés que le magicien parvient à localiser l'immense louve funeste qu'il suit depuis maintenant 7 ans. Si ses calculs s'avèrent exact, la portée qu'elle est sur le point de mettre bas comptera l'un de ces animaux potentiellement doués de parole. L'occasion est trop belle et elle ne se reproduira pas de sitôt. Froidement, Aithirne tue la femelle dès que son premier petit est sorti. Le louveteau piaule faiblement quand la main du mage se referme sur lui, l'enveloppe dans une épaisse étoffe et l'emmène loin de la grotte où il a vu le jour. Jolan garde peu de souvenirs de ses premiers mois d'existence et son quotidien ne sera habité que par le druide qui, étonnement, se montrera presque prévenant envers lui. Mais dès que le louveteau fut en âge de manger seul et de se déplacer, Aithirne se mit en tête de réveiller le talent de son animal. Il commença par l'affamer, non pour le rendre mauvais mais pour le forcer à révéler son don de parole. Les premiers jours, l'animal restait assis face à lui, le nez levé sur son visage et gémissant piteusement, ne comprenant pas pourquoi on ne lui remplissait soudain plus sa gamelle. Demandes et tu auras, Loup. répliquait l'humain d'une voix froide et détachée. Cela dura une semaine, jusqu'à ce qu'un soir, Aithirne entendit une voix flûtée d'enfant à ses pieds. Le louveteau le fixait intensément de ses iris verdâtres, couché devant son écuelle, le souffle court à cause de la faim qui lui tenaillait les tripes. Il entrouvrit la gueule et réitéra sa demande Celui-ci a faim, Maître. Un sourire mauvais étira les lèvres du druide qui s'exécuta et gratouilla sans chaleur la tête de l'animal. C'est bien, mon garçon. C'est très bien.
Durant quatre années, le Loup devint l'âme damnée du druide malfaisant. Il espionnait les ennemis de son Maître, il les suivait, les écoutait. Il apprenait leurs routines, repérait leurs habitudes, apprenaient leurs vices et leurs vertus, leurs forces et leurs faiblesses. Le Loup ne posait jamais de questions, ne doutait jamais de son Maître et de ses exigences, ne se laissait pas attendrir, ne s'interrogeait pas sur les conséquences de son acte. L'animal doué de parole et d'une intelligence quasi-humaine reste un animal qui n'éprouve ni remords ni regrets. Un bourreau parfait. Un séide idéal. La loyauté du Loup est indéfectible et même lorsque Aithirne se montrait violent envers lui, ingrat et imprévisible, Jolan n'a jamais cherché à fuir ou à se défendre. Il était son Maître et il avait tous les droits sur lui alors que lui n'avait que des devoirs.
L'emprise d'Aithirne commença à s'étendre par-delà la maigre portion de forêt qu'il détenait jusqu'alors. Rendu plus puissant par son fidèle loup, sa malignité imprégna la Nature alentour. En quelques années, des pans de forêt se transformèrent en marécages traîtres, la végétation devint plus dense, couverte d'une mousse grisâtre. Les animaux quittèrent les alentours remplacés par des nuées d'insectes, d'immenses créatures à écailles élurent domicile dans la vase et la boue, les batraciens infestèrent les berges. Une éternelle brume régnait sur les lieux masquant le sol et les étendues marécageuses. Le voyageur imprudent avait toutes les chances de finir avalé par la fange. Seules deux créatures parvenaient à vivre dans cet endroit désolé et mortel : Aithirne et son âme damnée à qui il a enfin daigné donné un nom.

Jolan! La voix impérieuse résonne dans la chaumière. Jolan lève la tête, les oreilles pointées dans la direction du druide. Tu sens ça? Le Loup se lève sur ses pattes, abandonnant sa couche près de la cheminée. Ses griffes cliquètent sur le sol tandis qu'il s'approche de l'unique fenêtre entrouverte. Poussant du museau, la croisée il sort la truffe, hume profondément l'air délétère des marécages. Loin, très loin derrière l'odeur méphitique des environs, le Loup perçoit la présence d'une femme. La fragrance sucrée tapisse sa gueule, sa langue, son palais. Penchant la tête vers Aithirne, la voix grave du Loup brise le silence. Celui-ci sent l'odeur d'une étrangère, Maître. Un unique juron s'échappe des lèvres du druide. Soudain soucieux, Jolan se tourne vers l'humain et pose la patte sur la cuisse de ce dernier. Celui-ci sent également la colère du Maître. Personne ne doit venir sur vos terres. Voulez-vous que celui-ci aille voir de quoi il en retourne? Le Loup leva le museau plantant son regard vert dans celui de l'autre. Voulez-vous...que celui-ci élimine la nuisance? Le druide soupire, se passe la main sur le visage avant de prendre la tête de l'animal entre ses mains. Pars Jolan. Fais ce que tu fais de mieux. Personne ne doit venir sur mes terres...sur nos terres. De surprise, les oreilles du loup frémissent. Voilà qui est inédit. C'est la première fois que le Maître considère que les marais sont également les siens. Les paupières se baissent sur les iris verts tandis qu'Aithirne laisse traîner sa main sur son dos. Ne me déçois pas, Jolan. lâche-t-il d'une voix glaciale. Le Maître peut être rassuré. Celui-ci n'échoue jamais.


Quel désastre...comment avait-il pu en arriver là? Tout s'était parfaitement déroulé. Jolan n'avait pas eu à patrouiller bien longtemps autour des marais pour découvrir l'intruse. C'était une humaine. Vieille. Vivant seule. Une pauvre créature fragile et mourante. Le Loup était resté à l'écart pendant quelques jours, comme il a l'habitude de faire quand son maître l'envoie en mission. Il avait vite remarqué que la vieille femme recevait régulièrement la visite d'une fillette. Encore une créature fragile et sans défense. Que faisaient-elles au plus près des marais qui ne jouissent pas d'une bonne réputation? Les humains échapperont toujours à la logique animale. Jolan prit son temps pour échafauder son plan. Il allait d'abors se débarasser de l'aïeule avant de prendre sa place pour enfin tromper l'enfant et l'éliminer à son tour. Ceci accompli, il pourra retourner auprès d'Aithirne. Le Maître se montrera satisfait et avec un peu de chance le récompensera.
Il aurait dû attendre encore quelques jours.
Il aurait dû attendre tout court.
Il avait encore le museau et les pattes barbouillées de sang quand une troisième personne s'amena à la chaumière de la vieille. Rendu ensommeillé par la quantité de viande ingurgitée, Jolan ne se réveilla pas lorsque l'homme le traîna de sous un buisson. Il ne réveilla pas non plus lorsqu'il lui ouvrit le ventre pour libérer ses deux victimes. Il ne réveilla pas non plus lorsqu'on lui lesta les entrailles avec des pierres. Ce fut lorsque l'eau de l'unique rivière alentour lui emplit la bouche que Jolan ouvrit les yeux. Attiré vers le fond du cours d'eau, le Loup s'efforça de ne pas paniquer. Il rampa dans la vase, manquant rapidement d'air, ses griffes ne rencontrant qu'un fond spongieux et ans prise. Des points noirs se mirent à danser devant ses yeux et puis, il se sentit arraché aux algues, hissé vers le haut. Quelque chose le poussait vers la surface. Quelque chose de grand. Quelque chose d'écailleux. Déposé sur une berge moussue, Jolan crache de l'eau, tousse, s'ébroue et réalise qu'il est incapable de se relever. Grondant, babines retroussées, il tourne la tête dans la direction de la chaumière de la vieille avant de remarquer le crocodile à quelques mètres de lui. Ca va, frère loup? Celui-ci n'arrive pas à bouger. Ces humains...celui-ci croit que ces humains lui ont joué un mauvais tour. Un mauvais tour? En es-tu sûr ou est-ce le poids de l'échec, Jolan? Comment celui-là connaît-il le nom de celui-ci? Dans un éclair aveuglant, le crocodile reprend son apparence d'homme. Et ce n'est pas un visage inconnu qui se plante devant les prunelles du loup. Les sourcils sont froncés, le front plissé, un rictus maléfique étire des lèvres fines. Aithirne assène un violent coup de poing dans la gueule de son familier. Imbécile. Incapable. Une vieille et une enfant. Comment as-tu me trahir et échouer? Il y en avait un autre, Maître...celui-ci est... Tu m'as coûté tant d'efforts, Jolan, tellement d'efforts. Je devrais éteindre ton existence ici et maintenant. Il est vrai que tu m'as bien servi jusqu'à maintenant mais tu es inutile. Je ne peux pas accepter l'échec chez mon plus fidèle compagnon. Pour la première fois, Jolan a peur. Ce n'est pas la colère de son Maître qu'il redoute mais cette soudaine indifférence qu'il perçoit dans la voix de ce dernier. Il a déçu le Maître. Il a blessé le Maître. Qu'il le batte si ça l'apaise, qu'il le roue de coups s'il peut lui pardonner mais qu'il ne l'abandonne pas. Le loup lève timidement les yeux sur le visage du druide. Le Maître va demander à celui-ci de partir? demande-t-il pitoyablement. Non. Le Maître a une meilleure idée. Le druide entame une incantation et Jolan sent son ventre se fendre en deux sous la pression de quelques chose caché dans ses entrailles. De grosses pierres s'extirpent de son corps, roulent jusqu'aux pieds du druide dont l'incantation change aussitôt. La fourrure de Jolan se ressoude, les nerfs se renouent, les muscles se rattachent aux os qui se réassemble. Le Loup se relève sur ses pattes vacillantes mais la poigne du druide se pose sur sa nuque. Couché Jolan. L'animal ne résiste pas à l'injonction et obtempère. La Maître va tuer celui-ci? Celui-ci comprend. répond-il amèrement. Non Jolan, je ne vais pas te tuer. Je vais même t'offrir une seconde vie. Une vie d'homme puisque ces créatures sont si puissantes qu'elles ont réussi à te faire échouer. Un jappement plaintif s'échappe du loup. Le refus lutte contre l'obéissance. Il a à la fois envie de mordre cette main qui le maintient couché et accepter son sort, alors, il geint. Comme un chiot. Comme un louveteau qui veut retenir sa mère. Une fois de plus, Aithirne entame une nouvelle incantation, murmurée du bout des lèvres. Le Loup ne comprend pas ces mots issus d'une langue oubliée mais une peur terrible accélère les battements de son coeur. C'est le rythme infernal d'un tambour qui martèle son crâne. Son corps se recroqueville au sol, il convulse tout en sentant sa mécanique interne se déplacer, se réorganiser. Ses os craquent, ses sens défaillent, ses nerfs hurlent, sa peau le démange tant elle devient trop petite pour retenir ce qu'elle contient. La main du magicien abandonne sa nuque pour se refermer sur sa truffe qu'elle tire violemment. Dans un écoeurant bruit de déchirure, une peau de loup aussi noire que la nuit pend lamentablement au bout de son bras et c'est un homme nu, tremblant, désarmé et fragile qui est étendu au sol. Du bout de sa chaussure, Aithirne retourne son ancien familier et lui jette son ancienne peau au visage. Adieu Jolan. Des paupières de chair humaine s'ouvrent sur des iris qui ont gardé leur teinte d'émeraude. Maître...n'abandonnez pas celui-ci. Celui-ci redeviendra un bon garçon, un bon loup. Celui-ci dévorera le monde s'il le faut. Le Maître a disparu. Le Maître n'est plus là. Difficilement, il se redresse, pousse sur des bras et des jambes dont il ignore le fonctionnement. A quatre pattes, Jolan lève le nez vers le ciel mais ce n'est pas un hurlement lupin mélodieux qui s'échappe de sa gorge. Juste un long et terrible cri de désespoir humain.

Les premiers jours furent difficiles, Jolan ne parvenait pas à s'habituer à ce nouveau corps et il avait beau se remémorer la manière dont son Maître se déplaçait, mangeait, vivait, l'imitation s'avérait plus corsée que prévue. Il dut apprendre à marcher debout puis à courir mais bien moins vite qu'avant. Il dut s'adapter à ses nouveaux sens. Son désespoir, il ne pouvait plus le hurler à la lune lorsqu'elle est haut dans le ciel alors, il découvrit les larmes et les sanglots étouffés. Il ne pouvait étancher sa soif en lapant, il ne pouvait se nourrir de viande rouge qui le rendait malade, alors il apprit à utiliser des objets dont il n'avait jamais mesuré l'utilité auparavant et il maîtrisa le feu dont il s'était toujours méfié. Dès sa première nuit d'homme vinrent ces sentiments auxquels il ne connaissait rien...cette sensation de trou béant dans sa poitrine, ces rêves funestes où il se voyait commettre des meurtres pour le compte d'Aithirne et qui ne l'avait jamais vraiment dérangé, les cauchemars, l'estime de soi-même en berne. Même à l'heure actuelle, Jolan ne parvient pas à dormir du sommeil du juste, ses anciennes victimes lui apparaissent l'accablant de reproches, lui décrivant les souffrances éprouvées sous ses crocs et ses griffes. Jolan n'accepte toujours pas ce qu'il a fait. Ni complètement loup ni complètement homme, l'être hybride se tient éloigné des meutes et des villages. Il se sent étranger à la société humaine dont il ne saisit pas tous les codes et il ne peut plus rejoindre la société animale. Alors il vit en ermite ou en loup solitaire portant son ancienne peau de canidé comme on porte une cape, se débrouillant seul et fuyant la présence des autres êtres vivants.

Il hanterait encore les forêts de Fairyland s'il n'y avait pas eu cette rencontre. Les parties les plus denses des bois ne sont jamais fréquentées par les hommes. L'endroit est dangereux pour qui ne connaît pas les lieux. Les prédateurs sont nombreux et ils sont tous affamés. Cela faisait des jours qu'il n'avait pas réussi à attraper le moindre gibier et il ne doit sa survie qu'à ses connaissances de loup. La nuit était tombée et il s'apprêtait à se bâtir un camp de fortune sous un vieux chêne, lorsqu'un éclat rougeâtre attira son attention. Là-bas, entre les arbres, dansaient les flammes d'un petit feu de camp. A pas mesurés, très lentement, Jolan s'approcha de la source de lumière aussi silencieux que l'animal qu'il avait été, évitant d'instinct branches mortes qui pourraient se rompre sous ses pieds et sol traître. Au fur et à mesure qu'il dévorait la distance qui le séparait du feu, l'air se chargea de l'odeur de viande que l'on cuisait et une silhouette se dessina, lui tournant le dos mais faisant face aux flammes. C'était un camp sommaire qui avait été dressé autour du petit brasier et ça paraissait tellement incongru et improbable dans le coin que la curiosité se mit à pousser Jolan en avant comme une bête sauvage intriguée. Le voyageur sentit sa présence mais ne manifesta aucun geste belliqueux envers lui. Alors Jolan s'approcha plus près. Encore plus près. Il le contourne avec soin et se posta juste en face de lui. Sans détacher les yeux du visage de l'autre, il s'accroupit près des flammes, retenant la peau de loup qui le couvre d'une main tandis que l'autre se tend vers le lapin grésillant au-dessus du feu. L'autre homme ne dit toujours rien mais Jolan se doute que toute l'attention de ce dernier est concentrée sur lui. D'un geste sec, il arrache une cuisse à la carcasse rôtie et ne peut se retenir. La faim qui le tenaille depuis des heures se réveille brutalement. Avec avidité, il se jette littéralement sur la viande, plante ses dents dans la chair juteuse et c'est bruyamment qu'il avale chaque bouchée sous le regard médusé et la bouche bée de stupéfaction du voyageur. Et bien...c'était une grosse faim. Maladroitement, Jolan essuie sa bouche. Une faim...digne d'un ogre. poursuit l'inconnu l'air satisfait de sa blague que l'homme loup est incapable de saisir. Je m'appelle Thomas. J'ai encore deux lapins si tu veux. Levant les mains, Jolan fait tomber dans son dos la peau de la tête de loup qui couvre son crâne. On a nommé celui-ci Jolan. Et celui-ci voudrait bien un second lapin. répond-il d'une voix éraillée. Le prénommé Thomas fronce légèrement les sourcils en l'entendant. Tu parles étrangement. Tu n'es pas du coin? Jolan baisse les yeux au sol une seconde, les lèvres closes avant d'hausser les épaules. Celui-là a raison. Celui-ci est effectivement un nouveau venu. Oui. répond-il avant de fixer les flammes. C'est la première fois depuis qu'il est humain qu'il s'adresse à quelqu'un et il est surpris d'entendre que cette voix est la seule chose qui n'a pas changé chez lui. Le son d'un sac que l'on fouille attire l'attention du loup. C'est spontanément avec naturel que le jeune homme prépare un second lapin. Jolan suit chacun de ses gestes avec soin, le Maître usait de la magie pour se faire à manger, c'est donc un spectacle inédit pour lui que ces mouvements banals. Est-ce-que celui-là pourrait enseigner cette pratique à celui-ci? demande-t-il d'un ton humble.

[/color][/b][/b]


Dernière édition par Jolan Howling le Jeu 29 Sep - 10:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucius Stilzchen

avatar
- Vengeur au nom imprononçable -
❧ Lettres : 32
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mar 20 Sep - 11:28

Bienvenue petit loup et bon courage pour ta fiche.

J'en connais un qui va être content de te voir yy
Revenir en haut Aller en bas
T. Charlie Reynolds

avatar
- Le petit dernier -
❧ Lettres : 95
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : BACLAVA (chloé la dingue) (av), exception (sign), tumblr (gifs)


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mar 20 Sep - 11:55

J'aime les smileys:
 

Juste ouiiiiiiiiiiiiiiii !!! T'es revienduuuuuuuuu crazy



   - Anyway, love sucks. -
Revenir en haut Aller en bas
http://nobodysaiditwaseasyfor.tumblr.com/
Invité

avatar
Invité


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mar 20 Sep - 17:10

Rebienvenue mdr

J'te dirai bien bon courage pour ta fiche, mais je pressens un auto-plagiat What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Jolan Howling

avatar
- Loup Solitaire -
❧ Lettres : 8
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Shiya


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 21 Sep - 14:12

@ Charlie-chou : Quand j'ai reçu une notif' sur mon téléphone disant que mon compte avait été effacé, je me suis dit "oulà...ça sent la réouverture/refonte/récupération du forum." Je suis restée au taquet jusqu'à ce que je vois sur la page d'accueil de PRD le lien pour WYS haa

@ Ivy : Auto-plagiat qui nécessitera toutefois une petite réadaptation au nouveau contexte ^^"

Dans tous les cas, je suis grave contente de revoir WYS ouvert avec cette caractéristique de garder les contes plus ou moins fidèles aux écrits. J'ai bien aimé OUAT jusqu'à ce qu'ils partent dans le trip Disney >.<" et puis, j'ai toujours préféré le comic Fable dont la série s'est plus ou moins inspirée.
Brèèèèf...je remanie mon ancienne fiche le plus vite possible.



   
Sad. Big. Bad. Wolf.
code par Elle
Revenir en haut Aller en bas
T. Charlie Reynolds

avatar
- Le petit dernier -
❧ Lettres : 95
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : BACLAVA (chloé la dingue) (av), exception (sign), tumblr (gifs)


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 21 Sep - 14:51

Je suis juste trop Happy !! brill
On va pouvoir faire des bébés louveteaux crack



   - Anyway, love sucks. -
Revenir en haut Aller en bas
http://nobodysaiditwaseasyfor.tumblr.com/
Elliott Marceau

avatar
- Mascotte qui se croit fée -
❧ Lettres : 29
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : endlesslove (sign)


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 21 Sep - 19:08

Oooh bah je sais pas si on peut dire un vrai bienvenue. Bonne renaissance t'être What a Face
Mais en tout cas plein de courage piur l'adaptation de ton ancienne fiche ;)


If I am just a piece of cake, I am just a piece of cake. Then, you're just a piece of meat, You're just a piece of meat to me. (melanie martinez) ▵ ©️endlesslove.
“ i’m a lost boy ” ▵
Revenir en haut Aller en bas
Pryam O. Lokhart

avatar
- Mal Aimé revendeur d'arnaques -
Administrateur
❧ Lettres : 327
❧ Ecailles de Dragon : 1
❧ Crédits : (c) honeymoon & TUMBLR


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 21 Sep - 21:52

Et ben, rebienvenue ici grand méchant loup, c'est notre Charlie qui doit être heureux haa


mécanique du coeur
traversant la nuit, voguant seul dans le ciel, l'horizon part, il s'enfuit dans un désert... (code by alas)
Revenir en haut Aller en bas
Jolan Howling

avatar
- Loup Solitaire -
❧ Lettres : 8
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Shiya


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 21 Sep - 22:14

@ Elliott : Bah au final, j'ai pas du changer énormément énormément de choses.

@ Pryam : Si la joie de Charlie est proportionnelle à son lâcher sauvage de smilies...on peut dire ça xD

Dans tous les cas, c'est cool d'être revenu. Je ne sais pas ce qui vous a motivé à rouvrir le forum mais youpi, quoi ola J'étais trop happy en voyant "write your story" sur la page d'accueil de PRD *.* Et encore plus en voyant la bouille de Charlie sur le forum. love
Revenir en haut Aller en bas
Hatta G. Hatters

avatar
- Hurluberlu Siphoné du chapeau -
administrateur
❧ Lettres : 1800
❧ Ecailles de Dragon : 5
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Jeu 22 Sep - 10:17

Déjà bon retour yy
Alors alors avant de te valider il va y avoir quelques modifs, surtout qu’apparemment tu n'as pas pris en compte mon mp. fraid

Tout d'abord nous n'acceptons plus la race des loups-garous, simplement parce que nous la jugeons trop éloignés des histoires d'origines et avions envie de vraiment faire la part entre forum fantastique loups/vampires & co et contes de fées. Du coup il faudra en faire soit un loup changé en homme, soit un homme changé en loup à l'aide d'un élément externe (fée sorcière, etc), mais pas un loup se changeant à la pleine lune et tout ces petits détails. choupi

Ensuite cela concerne le métier de policier. Si cela collait au premier contexte, avec le changement d'univers ce n'est plus possible. Les individus sortant des histoires sont conscients de qui ils sont et n'ont plus d'implantation de souvenirs comme c'était le cas avant, ils sont donc totalement perdus dans un nouveau monde, plus moderne et accorder un poste d'autorité à un être qui ne sait rien d'Ormbrave (ou très peu) est plutôt compliqué (sauf si l'individu a fait ses preuves et y est depuis une bonne dizaine d'années, ce qui n'est pas le cas ici), d'autant plus qu'il s'agit du grand méchant loup et tu le dis toi-même que les habitants sont méfiants avec lui, ce qui est très paradoxal avec son job.

Enfin voilà, je te conseille de lire les quelques nouvelles annexes pour t'aider à t'imprégner du nouvel univers qui change assez de la V1 histoire de t'aider dans tous ces changements. plup


Revenir en haut Aller en bas
Jolan Howling

avatar
- Loup Solitaire -
❧ Lettres : 8
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Shiya


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Jeu 29 Sep - 11:40

Bon-bon-bon...je suis toujours là et je modifie lentement (mais sûrement) ma fiche.



   
Sad. Big. Bad. Wolf.
code par Elle
Revenir en haut Aller en bas
T. Charlie Reynolds

avatar
- Le petit dernier -
❧ Lettres : 95
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : BACLAVA (chloé la dingue) (av), exception (sign), tumblr (gifs)


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Ven 30 Sep - 0:13

Pour moi tout a l'air bien, c'est good vous pouvez le valider ^^



   - Anyway, love sucks. -
Revenir en haut Aller en bas
http://nobodysaiditwaseasyfor.tumblr.com/
Hatta G. Hatters

avatar
- Hurluberlu Siphoné du chapeau -
administrateur
❧ Lettres : 1800
❧ Ecailles de Dragon : 5
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mar 4 Oct - 18:40

des nouvelles ? Tu t'en sors ? plup


Revenir en haut Aller en bas
Jolan Howling

avatar
- Loup Solitaire -
❧ Lettres : 8
❧ Ecailles de Dragon : 0
❧ Crédits : Shiya


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 5 Oct - 10:34

Voui voui. Si c'est bon pour vous, je peux dire que c'est bon pour moi :D



   
Sad. Big. Bad. Wolf.
code par Elle
Revenir en haut Aller en bas
Hatta G. Hatters

avatar
- Hurluberlu Siphoné du chapeau -
administrateur
❧ Lettres : 1800
❧ Ecailles de Dragon : 5
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   Mer 5 Oct - 11:47

Il est des nôôôtre

- Il a fait sa fiche comme les auuutres -

Fallait pas hésiter à le signaler si c'était fini, j'ai pas vu du coup fraid Du coup cette fois c'est bon, je pense que tu l'as mérité vu les péripéties mdr

Félicitatiiiioooon !!! hughy Maintenant que tu fais partie de notre grande famille, il est temps de passer à la suite ! haa Tu peux dès à présent ouvrir une fiche de liens et topics ! Tu peux aussi aller créer un à deux petit(s) scénario(s) juste ici. Si tu as la moindre question tu peux directement t'adresser aux grands manitous ou encore te rendre . Bref tu es libre et tu peux aller gambader joyeusement ! huhu dans


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jolan Howling - I'm doomed   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jolan Howling - I'm doomed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nos habitants-