AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❧ Flowering Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité


MessageSujet: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 20:03

Ivy P. Jardine

- You were born a child of light’s wonderful secret— you return to the beauty you have always been. -

❧ Nom : Jardine, un nom qu'elle s'est donnée, à défaut d'en avoir un de naissance.❧ Prénom : Ivy Pâquerette. Elle ne sait pas trop pourquoi elle a choisi ces prénoms, probablement parce que le lierre est la première plante qu'elle a vu suite à sa transformation, et parce qu'elle ne pouvait pas abandonner le titre par lequel elle avait été qualifiée toutes ces saisons durant... ❧ Surnom(s) : Elle n'a jamais fait attention aux surnoms qu'on pouvait lui donner, Ivy est de toutes manières un prénom assez court pour que rares soient ceux qui s'embarrassent de lui en donner un.❧ Age : 18 ans en apparence qu'elle n'est pas certaine de réellement avoir, ignorant tout de la manière dont le temps passait quand elle était simple fleur. ❧ Espèce : Pâquerette changée en humaine par la magie d'une fée passablement éméchée... ❧ Lieu de naissance : Le Jardin des Fleurs, au cœur du royaume de la Reine Blanche, à Wonderland sur le continent de Nimiel. Il vous faut plus de détails ?❧ Localisation actuelleWonderland la fascinante, qu'elle arpente de ses pieds nus tâchés par l'herbe.❧ Métier : Petite marchande de fleurs, elles sont la seule chose qu'elle connait réellement, et elle s'est naturellement tournée vers elles après avoir constaté la fascination des humains pour son espèce.❧ Statut civil : Célibataire par nature, elle ignore tout des sentiments, incapable de mettre un nom sur ce qu'elle peut ressentir pour un certain oiseau au chant mélodieux.❧ Dans les histoires je suis : La Pâquerette d'Andersen ❧ Je ressemble à : Elle Fanning
❧ Ivy, c'est l'innocence. La Pâquerette toute timide est devenue humaine pleine d'émerveillement et de joie de vivre, son visage enfantin toujours éclairé d'un rire ou d'un sourire, ses pieds animés par un pas de danse, ses mains s'agitant dans les airs ou faisant émerger ses bouquets comme de nul part. La fleur est une enfant à l'apparence d'adolescente tandis qu'elle découvre le monde, curieuse des gens, curieuse de tout en réalité, et encore inconsciente des dangers qui l'entourent. Heureusement pour elle, elle a l'art d'être attachante, avec ses grands yeux clairs et sa voix fluette pleine de rire et de questions, cela même qui fait d'elle une proie facile servant par la même occasion de protection.

C'est tant mieux, car elle ne comprend pas les humains, Ivy, aisément distraite par tout et par rien, oubliant de boire, manger ou dormir, ses jambes se mélangeant parfois entre elles et la faisant trébucher tandis qu'elle se perd. Après avoir passé sa vie entière au même endroit, elle est simplement incapable de se repérer, aussi incapable de s'orienter qu'elle l'est de reconnaître des gens à leur seule apparence. Elle ne laisse pas ça la décourager, même si de plus en plus elle doute de parvenir à trouver sa place parmi les humains, humeur mélancolique la saisissant, relents de la timidité maladive remontant à la surface et la rendant silencieuse et sauvage, elle qui pour toute son extraversion est craintive sitôt que l'émerveillement passe, entièrement perdue au milieu de ce monde qu'elle tente tant bien que mal d'apprivoiser. Parfois, elle veut simplement se cacher dans un arbre, disparaissant dans les bois en quête de repères avant de réémerger, curiosité ayant repris le dessus.

   
Mes petits Secrets
Elle n'a guère d'affection pour les roses en tout genre, et déteste tout particulièrement les roses rouges, ayant peu de bons souvenirs d'elles lorsqu'elle n'était encore qu'une fleur La couleur violette est de très loin sa favorite, il lui arrive régulièrement de se mettre à suivre des gens simplement parce qu'ils portent un habit de cette couleur Elle est fâchée avec les chaussures et a l'art de les égarer en chemin; elle ne s'en plaint pas, elle qui déteste avoir ses pieds enfermés. Elle n'est pas une plante en pot, merci bien ! Décrire son sens de l'orientation comme inexistant est un euphémisme; elle est capable, et a déjà, tourné en rond sur une ligne droite, trop distraite par son environnement Contrairement à son père d'adoption, elle sait chanter, pour tout ce que son petit filet de voix manque de puissance Elle a une phobie terrible des flamants roses; c'est bancal, c'est cruel, c'est terrifiant, et elle reste persuadée qu'ils veulent la manger, même maintenant qu'elle est humaine En bonne Wonderlandienne, elle a une véritable vénération pour le Thé. En humaine nouvelle-née, elle oublie parfois qu'il est censé être bu, et non versé sur sa tête Lorsqu'elle se souvient de se nourrir, elle tend vers des mélanges étranges à base de pain, de miel et de poivre, mais refuse par contre de manger de la viande ou du poisson, ce qui fait d'elle une ovo-lacto-végétarienne par défaut Elle adore la pluie, et est incapable de rester à l'intérieur lorsque les éléments se déchainent, préférant et de loin sortir et danser en chantant au milieu de la végétation pendant que la boue couvre ses jambes et que la pluie transperce sa robe et sa chemise Peu douée encore pour distinguer les gens, elle tend à oublier visages et prénoms, les reconnaissant davantage à leur voix et leur langage corporel; elle peine à distinguer même les hommes des femmes (elle aura au moins appris que les femmes sont celles qui ont de longs cheveux) Reste de sa nature de fleur ou simple coïncidence, il n'est pas rare de la voir entourée par des papillons   Elle possède une étrange et très irritante faculté à s'endormir n'importe où et n'importe comment, et a dormir telle une souche, qu'importe l'inconfort de sa position
Interview
❧ Ce que je pense du bien et du mal : Le Bien ? Le Mal ? Je ne comprends pas trop tout ça, c'est un peu trop humain je crois... il y a des gens qui disent que c'est mal de vendre des fleurs, mais ils les vendent aussi, et eux, ils ne savent pas ce qu'elles veulent dire. J'essaie juste d'être gentille, c'est moins compliqué à comprendre que tout ça. On a bien essayé de m'expliquer, mais ça m'a donné mal à la tête...
   ❧ Ce que je pense de la Magie : La Magie, elle est fascinante... de loin. Pas que je n'aime pas être humaine mais j'aurai aimé avoir le choix, au moins. Mais du coup, je suppose que je l'aime bien, en tout cas, je cherche une fée pour me rendre mes racines, si jamais vous en connaissez une. Combien même elle déciderait de me faire me transformer en Pâquerette les nuits de pleine lune uniquement. C'est joli la pleine lune...
   ❧ Ce que je pense des aventures : Être devenue humaine, c'est déjà une aventure et j'aime bien ça, même si ça fait peur... je suppose que j'aime bien ça du coup, même si ça doit être plus agréable quand on ne se perd pas en chemin.
   ❧ Ce que je pense d'Ormbrave et ses Langues Magiques : Ça a l'air effrayant, comme endroit. Je ne suis pas sûre d'avoir envie d'y aller, et si jamais ils étaient méchants ? Ou pires, qu'ils mangeaient les fleurs ? Après tout, on ne sait rien d'eux, si ce n'est qu'ils apparaissent parfois et font disparaitre des gens...
   ❧ Déjà entendu parler de l'autre continent ? Ce que j'en pense : L'autre continent ? Dunaras c'est bien ça ? Je n'y suis jamais allée, mais j'ai entendu dire qu'il y avait des dragons et qu'ils crachaient du feu et que les gens étaient tous grands et que l'or poussait sur les arbres et les princesses dans des tours. Ça a l'air intéressant, mais je ne suis pas sûre qu'ils aient du Thé, et en plus, je ne voudrais pas me faire brûler ou écraser...

- Qui se cache derrière ce merveilleux personnage -

Je m'appelle Cornel, j'ai un quart de siècle, je suis future étudiante en Conservation et Restauration des Oeuvres d'Art et je viens de Bordeaux ville du vin même si j'ai déménagé au Pays du Peket. J'ai trouvé le forum via une souris rousse et je le trouve azeneirbvp bave. Pour finir, je dirai : E.T retourne maison brill.

   
Spoiler:
 


Dernière édition par Ivy P. Jardine le Sam 3 Sep - 21:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité


MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 20:09

Mon Histoire

- Look at everything always as though you were seeing it either for the first or last time: Thus is your time on earth filled with glory. -

♦ Il était une fois, dans un jardin empli de fleurs merveilleuses, une petite Pâquerette isolée de ses sœurs. Le vent avait emporté sa graine, et elle était née de l'autre côté d'un parterre de Tulipes, de Pivoines et de Roses, seule petite Pâquerette au milieu de l'herbe. Personne ne lui prêtait attention, si ce n'est pour commenter sur la pâleur de ses couleurs, mais la Pâquerette s'en moquait, et observait les belles fleurs colorées qui lui faisaient face, et admiraient leurs couleurs. Mais elle ne voulait pas leur ressembler ni leur parler, trop intimidée par la façon dont elles mettaient leurs pétales colorées en avant et exigeaient de quiconque passait dans le jardin qu'il s'arrête et les admire. Elle préférait rester silencieuse et savourer le soleil et la pluie sur ses pétales, le vent qui dansait autour d'elle, la terre qui la nourrissait, et elle rêvait tandis que les Roses et les Tulipes et les Pivoines se disputaient les attentions des passants et échangeaient des commérages. Elle devait paraître bien bête, cette Pâquerette, en comparaison des fleurs bavardes qui emplissaient le jardin.

♦ Dans le jardin vivait une Alouette, qui passait ses journées à voler et à chanter, le vent dansant autour de lui, le soleil et la pluie jouant sur ses plumes. Et toutes les fleurs du jardin écoutaient le chant de l'Alouette avec attention, et espéraient qu'il les effleure de son aile en passant près d'elles, car l'Alouette pouvait explorer le ciel et voir au-delà des confins du jardin. Et elles l'interpellaient, lui réclamaient leurs chansons préférées, et l'Alouette s'exécutait avec le sourire. Mais la Pâquerette ne réclamait jamais de chanson, et ne tendait pas ses pétales pour sentir les plumes glisser sur elle. Elle se contentait d'écouter les chansons de l'Alouette et de l'admirer tandis qu'il volait dans les airs, et de se demander ce que ça faisait, de se laisser porter par le vent, et de sentir les rayons du soleil de si près. Mais elle n'était pas jalouse, car elle aimait la pluie et le soleil sur ses pétales, et la terre autour de ses racines, et ses rêveries suffisaient à la contenter et à lui tirer un doux sourire serein tandis que ses pétales frémissaient doucement de bonheur quand l'Alouette chantait. Et sans le savoir, elle attira l'attention de l'Alouette qui se demandait qui était cette petite fleur étrange et silencieuse qui souriait doucement et qui riait, si discrètement, quand la pluie ruisselait sur elle et alourdissait ses pétales au lieu de craindre que les éléments ne les abîment. Et l'Alouette l'observait, et chantait de plus belle dans l'espoir qu'un jour la Pâquerette lui parle.

♦ Un jour, alors que l'Alouette chantait comme à son habitude, il se posa dans l'herbe près de la Pâquerette, et fit quelques pas de ci-de là tandis que les Pivoines, les Roses et les Tulipes se gonflaient et laissaient échapper leurs plus beaux parfums, et que la petite Pâquerette tremblait doucement de crainte et de joie et d'espoir, espérant que l'Alouette l'approche mais n'osant pas y croire, certaine qu'il irait voir les si belles fleurs de l'autre côté du parterre. Mais lentement, à force de marcher de ci-de là, l'Alouette s'approchait d'elle, jusqu'à être assez près pour embrasser la Pâquerette qui était si jolie avec son cœur d'or et ses pétales d'argent. Et si les autres fleurs étaient jalouses en entendant l'Alouette décrire de la sorte la Pâquerette si solitaire, ce ne fut rien en comparaison de ce qu'elles ressentirent lorsque le bec de l'Alouette s'inclina et qu'il embrassa doucement doucement doucement la Pâquerette. Oh ! Comme la petite fleur fut troublée ! Si elle avait été Pâquerette rose, ses pétales auraient sûrement été plus colorés que jamais ! Mais elle était Pâquerette blanche, et ses pétales se remontèrent doucement de sorte à cacher son sourire et son trouble aux yeux de tous. Si elle était née au milieu de ses sœurs, comme elles auraient été heureuse de la voir distinguer de la sorte ! Mais ses sœurs étaient trop loin, bien plus haut dans le jardin, et elles ignoraient encore tout de ce qui venait de se produire, et seule la perfidie des fleurs en face d'elle lui laissait savoir qu'elle n'avait pas rêvé.

♦ Quelques jours plus tard, une petite fille toute vêtue de rouge et de noir entra dans le jardin des fleurs et coupa des Tulipes, indifférente à leurs cris. Pour elle, il ne s'agissait que de tulipes vides et bêtes, et ni leurs larmes, ni leurs rêves, ni leur douleur, ni leurs cris ne faisaient une quelconque différence à ses yeux. Et le jardin, d'ordinaire plein de rires et de conversations, de couleurs et de parfums, se fit morose et silencieux, terne et insipide, car quelqu'un venait d'assassiner des Tulipes sans le moindre remords. Et dans son coin solitaire, la Pâquerette tremblait et remerciait le ciel de n'être qu'une petite fleur sans importance et elle pleurait pour les Tulipes qui, bien que parfois cruelles et souvent indifférente envers elle, lui avaient tenu compagnie pendant si longtemps et l'avaient laissée admirer leurs couleurs. Et les fleurs espéraient espéraient espéraient que l'Alouette vienne, et chante pour elles, et les effleure de ses ailes, et leur raconte de quelle manière les pétales éparpillés des fleurs mortes dansaient dans le vent, car elles voulaient penser à leurs sœurs, et les oublier dans le même souffle. Mais l'Alouette ne vint pas, car les frères de la petite fille vêtue de rouge et de noir, comme les couleurs de son cœur, l'avaient capturé, et l'Alouette piégée dans sa cage ouverte sur l'extérieur ne pouvait que  chanter, un chant triste et mélancolique qui faisait pleurer les fleurs qui l'entendaient et qui se replier les pétales de la Pâquerette autour d'elle tandis qu'elle tentait de se réconforter et priait pour son Alouette. Et le lendemain, les frères de la petite fille vêtue de rouge et de noir revinrent, et la Pâquerette pleura de plus belle, car ils découpaient l'herbe autour d'elle avec leurs longs couteaux tranchants et leurs grands ciseaux brillants, et ils parlaient de l'arracher, et les Roses murmuraient entre elles que c'était une bonne chose, qu'elle ne serait plus là pour les ternir par comparaison.

♦ Une fée, cependant, se trouvait dans le Jardin des Fleurs en ce moment, une fée venue de Dunaras, venue ici sans trop savoir pourquoi, pour se distraire des princesses et des baptêmes et des vœux et de toutes ces choses que les fées font au quotidien, et elle entendit les sanglots de la Pâquerette tandis que l'herbe autour d'elle était découpée et soulevée et qu'elle sentait sa fin approcher, murmure terrifié les suppliant de la laisser dire au moins au revoir à l'Alouette qui faisait trembler ses pétales et dont les enfants avaient dit qu'ils volaient son herbe pour la nourrir. Et la fée intervint, effrayant les enfants d'un regard avant de se tourner vers la Pâquerette et d'user de sa magie sur elle, affirmant qu'elle n'aurait plus à craindre d'être protégée désormais, et serait libre de chercher son Amour Véritable au lieu de craindre pour sa vie. Et la Pâquerette grandit et grandit et grandit, ses racines se changeant en jambes, sa tige en torse et en bras, son cœur d'or en visage, ses pétales en longs cheveux pâles, presque aussi pâles que ses pétales l'étaient, et la Pâquerette devint humaine, et la Pâquerette devint Ivy, et avant qu'elle n'ait pu demander à la fée de la refaire Pâquerette, la fée avait claqué trois fois des talons et était retournée chez elle dans un nuage parfumé à l'hydromel.

♦ Elle danse, désormais, panier au creux de son coude et longs cheveux détachés volant derrière elle, tournoyant entre les gens, ses bouquets apparaissant comme par magie entre ses doigts tandis qu'elle conte en chantant leurs significations et les tend aux passants souriants contre quelques piécettes qui s'entrechoquent mélodieusement, contre cet argent qui est apparemment si important. Ses pieds nus battent les pavés et le sol, noircis par la terre, la hissent aisément dans un arbre pour passer la nuit ou discuter avec, légère et discrète, silencieuse dès qu'elle n'est plus dans le refuge de la végétation ou de son côté, dès qu'elle ne vend plus ses bouquets. Et elle rit et danse et tournoie, insouciante, avant de s'échapper, visage dissimulé derrière ses cheveux comme il pourrait l'être derrière ses pétales, craintive.

Il était une fois, dans un monde de contes et de légendes, une Pâquerette devenue petite marchande de fleurs qui apprenait lentement à être humaine...



Dernière édition par Ivy P. Jardine le Sam 3 Sep - 21:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hatta G. Hatters

avatar
- Hurluberlu Siphoné du chapeau -
administrateur
❧ Lettres : 1800
❧ Ecailles de Dragon : 5
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 20:20

Tsais ce qu'elle te dis la souris rousse ?! shock daah pff hurmf blase
Bref tu connais la maison, à ton aise strip


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité


MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 20:26

J'ai nommé personne moi keu

Merci, ça fait du bien de retrouver la maison yy
Revenir en haut Aller en bas
Pryam O. Lokhart

avatar
- Mal Aimé revendeur d'arnaques -
Administrateur
❧ Lettres : 327
❧ Ecailles de Dragon : 1
❧ Crédits : (c) honeymoon & TUMBLR


MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 20:45

Pas besoin de te dire bienvenue à toi mdr Par contre, repens pas ton pollen partout, je viens de finir de balayer hmhm Arrow


mécanique du coeur
traversant la nuit, voguant seul dans le ciel, l'horizon part, il s'enfuit dans un désert... (code by alas)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité


MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 21:08

Juste pour ça je vais t'en foutre partout partout, le forum va virer au jaune keu

Mais merci Monsieur N'est pas Hatta mdr
Revenir en haut Aller en bas
Hatta G. Hatters

avatar
- Hurluberlu Siphoné du chapeau -
administrateur
❧ Lettres : 1800
❧ Ecailles de Dragon : 5
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   Sam 3 Sep - 22:17

Il est des nôôôtre

- Il a fait sa fiche comme les auuutres -

Bon bah rien à dire, (sauf que tout le monde est écolo et est pour récupel What a Face ). Allez zouuu va gambader perv Ah et on a organisé une petite loterie juste pour commencer en beauté yy

Félicitatiiiioooon !!! hughy Maintenant que tu fais partie de notre grande famille, il est temps de passer à la suite ! haa Tu peux dès à présent ouvrir une fiche de liens et topics ! Tu peux aussi aller créer un à deux petit(s) scénario(s) juste ici. Si tu as la moindre question tu peux directement t'adresser aux grands manitous ou encore te rendre . Bref tu es libre et tu peux aller gambader joyeusement ! huhu dans


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ❧ Flowering Ivy   

Revenir en haut Aller en bas
 
❧ Flowering Ivy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nos habitants-